Recherche

Pierre Laurent

Apprenti journaliste du CELSA

À La Réunion, Saint-Denis célèbre le Nouvel An chinois

Hier, les pétards crépitaient dans Saint-Denis, à La Réunion. Accompagnés des tambours et des gongs, ils célébraient de concert la nouvelle année dans la tradition chinoise. Reportage dans un temple chinois, où l’on vient honorer les ancêtres.

[…]

Les trois temples chinois de la rue Sainte-Anne sont grands ouverts depuis 6 heures ce matin. Dans le temple de la Traversée Heureuse, plusieurs personnes devisent sans faire de bruit. De nombreux bâtons d’encens sont allumés, ils embaument la pièce d’une odeur âcre et installent une ambiance de recueillement.

Continue reading « À La Réunion, Saint-Denis célèbre le Nouvel An chinois »

Featured post

« Si l’Etat français m’aide, je rembourserai dès que j’aurai un travail »

En décembre dernier, un groupe de migrants qui dormait jusqu’alors dans un petit square proche de la gare de l’Est, à Paris, a décidé de venir camper Place de la République afin d’être plus visible. Ils se sont fait “évacuer” par la police le 30 décembre, mais la plupart sont revenus.

Deux groupes de tentes se font face à quelques pas de la sortie du métro, sur la Place de la République, à Paris. D’un côté, des migrants afghans. De l’autre, des migrants soudanais et érythréens. Ce mercredi 6 janvier, des badauds s’arrêtent pour échanger quelques mots et reprennent leur chemin, mais d’autres s’impliquent davantage.

Continue reading « « Si l’Etat français m’aide, je rembourserai dès que j’aurai un travail » »

WWII Cemeteries: Why so many tourists?

Colleville cemetery is the most known World War Two cemetery in Normandy, mostly because of its 10,000 U.S. graves, but also because of the movie Saving Private Ryan.

Located on the hill overwhelming the former « Omaha Beach » sector where thousands of US soldiers stormed the beaches on the D-Day, the 6th of June 1944, this cemetery is the 8th most visited monument in France.

But why?

Find out in the following audio piece recorded in December 2015:

 

Some pictures I took that day:

Continue reading « WWII Cemeteries: Why so many tourists? »

Deuxième jour du procès en appel de Jamel Leulmi : La défense passe à l’attaque

Mercredi se tenait la deuxième journée du procès en appel de Jamel Leulmi, accusé du meurtre de sa femme, Kathlyn Vasseur, en 2007 et de complicité de tentative de meurtre de Julie Derouette en 2010. Il avait été condamné en 2014 à trente ans de réclusion criminelle, mais clame son innocence. Récit de la deuxième journée du procès, où l’adjudant en charge des deux premiers mois de l’enquête criminelle était au centre des échanges.

Continue reading « Deuxième jour du procès en appel de Jamel Leulmi : La défense passe à l’attaque »

Manifester pendant l’état d’urgence… Et la COP21

Une manifestation a eu lieu mercredi 15 décembre dans la cour Napoléon, au pied de la pyramide du Louvre à Paris. Après les heurts du 29 novembre, place de la République, et l’expulsion violente de militants hors du Grand Palais vendredi, manifester pacifiquement pendant l’état d’urgence reste compliqué.

“C’est vraiment ridicule”, lâche amèrement Beka Economopoulos, 40 ans, une des organisatrices de la manifestation qui se tient au pied de la pyramide du Louvre. La New-yorkaise, les cheveux grisonnants, Continue reading « Manifester pendant l’état d’urgence… Et la COP21 »

Essena O’Neill, chronique d’une imposture

Une chronique à trois voix à propos d’Essena O’Neill, la top-model d’Instagram qui avait pété un boulon début novembre, et qui avait défrayé la chronique en supprimant son compte Instagram et ses millions d’abonnés.

Enregistré le 06/11/2015 dans les studios du CELSA, dans le cours d’un cadre d’expression orale.

“Pointer un phénomène particulier avec un mot, c’est lui donner corps”

Au fond du Belushi’s, le camp de base de Place To B pendant la COP21, Alicia Escott attend son prochain interlocuteur. Sa mission, puisqu’elle l’a acceptée, est la suivante : « trouver les failles de la langue, trouver les mots qui nous manquent ».

Alicia Escott, du « Bureau of Linguistical Reality » à Place To B
Alicia Escott, du « Bureau of Linguistical Reality » à Place To B

Heidi Quante et Alicia Escott, les deux artistes californiennes à l’origine du « Bureau of Linguistical Reality », se sont un jour rendues compte« qu’il n’existait pas de mots pour décrire certaines de leurs émotions Continue reading « “Pointer un phénomène particulier avec un mot, c’est lui donner corps” »

129 roses

« Chronique » enregistrée lundi 16 novembre dans le cadre d’un cours d’expression orale.

 

Quelques photos prises au cours de cette soirée :

Paris au 50mm – Affaire en cours d’instruction

Pyrénées

20 000 minutes au Sri Lanka – Photos

Paris au 50mm – Affaire à suivre

New York is killing me

Dans la poussière

Sept minutes et quinze secondes

Projet éphémère de poésies écrites en sept minutes et quinze secondes – le temps d’un court trajet de métro.

Un extrait :

Chez nous, le bleu nuit n’est plus : l’orange réverbère domine.
Les astres ont préféré la fuite à notre éclipse des sens. Nos étoiles filantes sont des phares glissant sur l’asphalte humide.
 

Ça n’a pas duré. Mais ça se trouve ici : http://septminutesquinze.wordpress.com/

Propulsé par WordPress.com. | Thème Baskerville.

Up ↑

Au nom de mes nuances

Ce sont des mots. Ils sont la trace de mes nuances interieures. Ils sont posés et camperont, certainement, jusqu'au bout des horreurs et des espoirs.

Virginia Compagnie

Chasseur de littératures

Clara GRIOT

Apprentie journaliste au CELSA

Kommett

Observations éphémères

emmadonada

en navigation

COP21 CELSA

La COP21 vue par le Master journalisme du CELSA, en collaboration avec Place To B

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.